MENU avec accès direct

NFC

La technologie de communication de données sans contact fait office de mini-révolution dans le monde des terminaux mobiles. Elle pourrait notamment faciliter les achats via téléphone portable.
  

NFC ?
Technologie de communication de proximité (quelques centimètres) lancée par Sony et Philips, le Near Field Communication (communications en champ proche) permet d'échanger des données entre un lecteur et n'importe quel terminal mobile ou entre les terminaux eux-mêmes et ce, à un débit maximum de 424 Kbits/s. 



Quelle technologie ?
La communication en champ proche (en anglais near field communication, NFC) est une technologie de communication sans-fil à courte portée et haute fréquence, permettant l'échange d'informations entre des périphériques jusqu'à une distance d'environ 10 cm. Cette technologie  standardisée  utilise la radio-identification (RFID), qui combine l'interface d'une carte à puce et un lecteur au sein d'un seul périphérique.
Un périphérique NFC est capable de communiquer avec du  matériel compatible (autre périphérique NFC,  certains valideurs de transports en commun, certains terminaux de paiement chez les commerçants). La NFC équipe aujourd’hui des cartes utilisées dans les transports, dans le commerce ou pour l’accès à certains services publics et de plus en plus de terminaux mobiles. Cet équipement est croissant.


Quelles utilisations ?
Les utilisations sont multiples : un smartphone peut se connecter à un ordinateur pour télécharger un fichier, un téléviseur échangera des données avec un smartphone... Au-delà, ce sont les marchés du contrôle d'accès, des transactions en magasin  ou des bornes interactives de tout type qui sont concernés, mais aussi les achats par simple approche d'un terminal pourront avoir lieu (achat d'un produit vendu en distributeur en approchant son téléphone portable de la vitre, par exemple...).

 




 Les 3 utilisations les plus courantes


Le mode émulation de carte
Dans le mode « passif » le terminal mobile se comporte comme une carte à puce sans-contact. Le téléphone envoie l'information au périphérique NFC, présent par exemple sur une borne de validation de titre de transport ou une borne de paiement. Les usages de ce type d'utilisation sont multiples: paiement, billet de spectacle ou transport, coupons, contrôle d'accès...
NFC as a card emulator
Le mode lecteur
Dans le mode « actif », le mobile devient un lecteur de cartes sans contact. Ce mode permet de lire des informations en approchant son mobile d'un tag NFC. Les applications possibles sont également variées : tags NFC sur des affiches, pancartes, des monuments, arrêts de bus, ou encore sur des produits. L'objectif dans ce cas est de poursuivre une expérience sur son mobile en apportant un contenu digital. Dans ce mode le tag NFC a un rôle comparable au QR code.
Le mode pair-à-pair
Ce mode fonctionne a double sens et permet à deux terminaux mobiles d'échanger des informations entre eux. Les applications peuvent être l'échange de cartes de visites (vCard), l'échange de fichiers (photos ou vidéos par exemple), de l'argent... etc.

 Pairing NFC devices


Quels sont ses atouts ?
Un des autres atouts du NFC, par rapport à la technologie Bluetooth notamment, réside dans les caractéristiques mêmes des puces NFC : de taille très réduite, elles sont conçues pour qu'un lecteur puisse dialoguer avec plusieurs d'entre elles de manière simultanée, sans risque de collision. Enfin, dernière promesse de la technologie : permettre le paiement sécurisé, via encodage et chiffrement embarqués.


Sources essentielles
wikipédia
JDN
Unitag